Tout, tout, on veut tout et trois fois rien !

Olala !!! Ce qui devait arriva : je me suis coincée le dos ! Une vilaine sciatique… C’est un cauchemar, d’abord parce que c’est douloureux et ensuite parce que l’on ne peut pas faire grand-chose… Mais, étant optimiste de nature, cela a été l’occasion de faire le point sur les activités de l’Atelier Datcha et d’envisager des petits changements, des améliorations, des bonnes résolutions que je continuerai à vous faire partager.

Mais là dans l’urgence, vous êtes comme moi, il y a une date qui arrive, une date horrible : celle du 14 février et de la Saint Valentin. Personnellement, c’est un jour comme les autres, où je n’attends rien et où je n’offre rien…

En revanche les 364 jours restant : là faut se retrousser les manches ! Vous ne croyez pas qu’on allait choisir la facilité. Non ! Vous méritez mieux que ça.

Nous on veut de l’amour, du vrai et tous les jours. Des surprises, des mots doux, des attentions, de la beauté, de la poésie, de la délicatesse…. On veut tout, tout ce qui ne s’achète pas.

Lettres-d'amour

Remballez vos fleurs achetées à la hâte. Gardez tout ça pour les autres jours et s’il vous plaît choisissez les bien. Etonnez-nous ! A l’Atelier on aime les gens qui sortent des sentiers battus. Soyez vrais. Et c’est comme ça qu’après, très souvent, on se retrouve pour vos jolies fêtes…

paquerettes

Pour vous inspirer, j’avais envie de vous parler de poésie.

lettre--d'amour-©Atelier-Datcha

J’ai retrouvé des jolies lettres, envoyées il y a plus de 90 ans par une dame qui s’appelait Aimée. Elle portait bien son nom. Elle aimait la poésie, elle en écrivait à ses heures perdues.

Aimer-©Atelier-Datcha.jpg

Cela m’a inspiré quelque photos … Toutes ces lettres qu’elle a gardées précieusement, une vie d’amour résumée dans une boîte.

Boi?te-a?-amour-©Atemier-Datcha

Elle a l’air d’avoir aimé. Et en retour on lui rendait bien, toutes ces cartes désuètes…

Cartes,-fleurs-©Ateier-Datcha

Aujourd’hui, d’autres modes de communication et de rencontres existent. Pas de nostalgie, ce n’était pas mieux avant, la poésie est partout, même sur Tinder.

AFTER a match :

Madame X « Je m’endors… sereine…encore une douce soirée en ta compagnie… bonne nuit Monsieur douceur »

Monsieur Douceur : « Je m’en dors, Ré, Mi, Fa, Sol… Doucement sur fond de musique classique. Les notes me portent ; m’emportent sur la route pastel… »

Pas mal non ? Comme quoi ça existe encore, même en « chopant » sur Internet. Autre style, autre création plastique ….

Love3

Et je finis avec les paroles d’Alain Souchon

Passez notre amour à la machine

Faites le bouillir

Pour voir si les couleurs d’origine

Peuvent revenir

Est-ce qu’on peut ravoir à l’eau de Javel ?

Des sentiments

La blancheur qu’on croyait éternelle

Avant

Pour retrouver le rose initial

De ta joue, devenue pâle

Le bleu de nos baisers du début

Tant d’azur, perdu

love6-©Atelier-Datcha

Love